4 Septembre

Ils étaient à Toi; Tu me les as donnés. Jean 17;6

Le missionnaire est quelqu’un en qui, par l’action du Saint-Esprit, s’accomplit cette parole: “Vous n’êtes pas à vous-mêmes.” Pour pouvoir dire de tout son cœur : “Je ne suis plus à moi-même”, il faut avoir atteint un niveau élevé dans la vie spirituelle. Dans le tourbillon où nous sommes appelés à vivre aujourd’hui, nous n’avons qu’une manière de nous en tirer, c’est de faire régner sur nous un autre que nous, qui est Jésus-Christ. Tout ce que le Saint-Esprit me révèle de Jésus, c’est pour que je sois uni à Lui d’une façon toujours plus parfaite et non pas pour qu’on puisse m’exposer dans une vitrine comme un mannequin. Notre Seigneur n’a jamais envoyé ses disciples en mission à cause de ce qu’il avait fait pour eux. Ce n’est qu’après la résurrection, quand les disciples, par l’action du Saint-Esprit, eurent enfin saisi la vraie nature de Jésus-Christ, qu’Il peut leur dire: “Allez maintenant!”

“Quiconque vient à moi et ne hait pas… père, mère, ….sa propre vie, il ne peut être mon disciple.” Jésus ne dit pas: “il ne peut être honnête et bon”; il veut dire : “il ne peut être un homme sur lequel je puisse mettre cet écriteau: il est à Moi.” Chacune des affections que Jésus indique peut faire concurrence à mon attachement pour Lui. Je puis préférer à Jésus ma mère, ou ma femme, ou ma propre vie. “En ce cas, dit Jésus, tu ne peux pas être mon disciple. Tu peux encore être sauvé, mais tu ne peux pas être à Moi.”

Notre Seigneur fait de chacun de ses disciples son bien, sa chose, un prolongement de son être. “Vous serez mes témoins.” Il ne s’agit pas de faire quoi que ce soit pour Jésus, mais d’être tel qu’on lui donne de la joie. Le vrai missionnaire est celui qui appartient à Jésus, et à travers lequel Jésus peut agir.

Soyez à Lui totalement.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !