25 Mai

Si tu prends à gauche, j’irai à droite; et si tu prends la droite, j’irai à gauche. Genèse 13;9

Aussitôt que vous commencez de vivre de la vie d’un enfant de Dieu, de magnifiques horizons s’ouvrent devant vous, et vous avez le droit de choisir là dedans tout ce qui vous convient. Mais si vous vivez par la foi, si vous êtes vraiment un enfant de Dieu, vous userez de votre liberté pour renoncer à tous vos droits, et vous laisserez Dieu choisir à votre place. Dieu vous placera peut-être, pour vous éprouver, devant un choix tel qu’à vues humaines, votre premier devoir serait de vous inquiéter de votre santé, de votre bien-être. Mais si vous vivez par la foi, vous renoncerez joyeusement à votre droit de choisir vous-même, et vous laisserez à Dieu le soin de choisir pour vous. C’est en pratiquant cette discipline d’obéissance totale à la yoix de Dieu que vous verrez tout votre être naturel se transformer en un être spirituel.

Toutes les fois que nous nous fondons sur notre droit, cela obscurcit en nous l’intuition de Dieu. Le plus grand ennemi de la vie en Dieu, ce n’est pas le péché, c’est le bien qui n’est pas tout ce qu’il devrait être. Abraham avait tous les droits pour choisir lui-même, c’était, semble-t-il, ce qu’il avait de mieux à faire et, dans son entourage, on a dû le taxer de fou. Beaucoup d’entre nous ne font pas de progrès dans la vie spirituelle, parce que nous voulons choisir nous-mêmes ce qui vaut le mieux, au lieu de laisser Dieu choisir pour nous. Nous avons à nous habituer à regarder à Dieu pour toute chose.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !