4 Janvier

Seigneur, lui dit Pierre, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant ? Jean 13, v. 37

A certains moments, vous ne comprenez pas ce qui vous empêche d’agir selon votre volonté. Si Dieu vous met ainsi dans une impasse, n’essayez pas d’aller plus loin, attendez. Il veut peut-être vous apprendre la sanctification ou vous enseigner le service. Ne courez jamais plus vite que Dieu ne le veut. Si vous avez un doute au sujet de sa volonté, arrêtez-vous !

Il arrive que vous voyiez tout de suite clairement la volonté de Dieu pour vous: le renoncement à telle amitié, à telle relation d’affaires. Mais n’agissez pas sur une impulsion inconsidérée; vous pourriez vous mettre dans une situation bien difficile à redresser. Attendez que Dieu vous ouvre la voie, et Il le fera sans heurts, sans rancœurs inutiles. Attendez qu’Il agisse.

Pierre n’a pas su attendre. Il a voulu prévoir l’épreuve de sa foi, et l’épreuve est venue alors qu’il ne l’attendait pas. ” Je donnerai ma vie pour toi”, avait-il dit. Naïve inconscience ! “Le coq ne chantera pas, lui répliqua Jésus, que tu ne m’aies renié trois fois.” Jésus connaissait Pierre, mieux que Pierre lui-même. Il ne pouvait suivre Jésus, parce qu’il ne savait pas ce dont il était capable. Un attrait instinctif pour la personne de Jésus ne suffit pas à faire de nous ses disciples. Tôt ou tard, un tel attrait aboutit au reniement.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !