30 Novembre

… et sa grâce envers moi n’a pas été vaine. I Corinthiens 15, v. 10

Nos lamentations au sujet de notre incompétence sont une insulte à notre Créateur, si nous l’accusons de ne pas s’occuper de nous. Prenez l’habitude d’examiner du point de vue spirituel tous ces propos qui paraissent pleins de modestie, et vous serez stupéfait de constater combien ils sont impertinents à l’égard de Dieu. ” Je ne voudrais pas dire, certes, que j’ai atteint la sainteté; je ne suis pas un saint! ” Dire cela devant Dieu, signifie: ” Seigneur il est tout à fait impossible que tu me sauves et me sanctifies, je n’ai pas eu de chance; il me manque tellement de choses dans mon corps et dans mon esprit; non, Seigneur, ce n’est pas possible! ” Cela peut paraître une attitude humble aux yeux des hommes, mais c’est mépriser Dieu ouvertement.

D’autre part, ce qui sera humble aux yeux de Dieu paraîtra peut-être orgueilleux aux yeux des hommes. Si vous dites :
” Merci, Seigneur, par ta grâce, je sais que je suis sauvé et sanctifié “, c’est pour Dieu la plus parfaite humilité, puisque vous vous êtes totalement abandonné à lui, et que vous croyez à sa parole. Ne vous tourmentez jamais pour savoir si ce que vous dites aux gens donne l’impression de l’humilité, ou non, mais soyez humble devant Dieu, et laissez-lui être tout en vous.

Une seule chose est importante pour vous, c’est votre communion personnelle avec votre Rédempteur et Sauveur . Laissez aller tout le reste, mais conservez à tout prix cette relation essentielle, et Dieu accomplira ses desseins par vous. Car une seule vie humaine peut avoir pour Dieu une valeur incalculable dans l’accomplissement de ses desseins. Et votre vie peut être cette vie-là.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !