21 Mars

J’ai été crucifié avec le Christ. Paul aux Galates 2;20.

L’essentiel dans ma vie spirituelle, c’est de signer l’arrêt de mort de mon égoïsme, de faire converger mes sentiments et mes croyances en une condamnation ferme de mon péché, de ma volonté de vivre pour moi-même. Paul dit: “J’ai été crucifié avec le Christ.”

Il ne dit pas: “J’ai résolu d’imiter Jésus-Christ” ou bien: “Je m’efforcerai de le suivre”, mais il déclare qu’il s’est identifié avec le Christ dans Sa mort. Quand j’en suis venu là, alors l’œuvre que le Christ a faite pour moi sur la croix s’accomplit en moi. En me donnant entièrement à Dieu, je permets au Saint-Esprit de faire naître en moi la sainteté de Jésus-Christ.

En un sens, je vis encore; je suis encore le même individu, mais l’esprit qui m’anime n’est plus le même. Mon corps est toujours là, mais mon satanique égoïsme est anéanti.

“Pour autant que je vis de la vie terrestre” (non pas la vie céleste à laquelle j’aspire, mais celle qui se manifeste aux yeux des hommes) “je vis dans la foi du Fils de Dieu”. Il ne s’agit pas d’une foi en Jésus-Christ que Paul aurait eue par ses propres moyens, mais de la foi de Jésus, qu’Il a communiquée à Paul. Il ne s’agit plus d’une foi qui est à elle-même son propre soutien, mais d’une foi qui nous enveloppe et dépasse infiniment les bornes de notre pensée, de la foi de Jésus lui-même.

Classé dans : Pensées