3 Janvier

Les nuages et l’obscurité l’environnent. Psaume 97, v. 2

Un homme qui n’est pas “né de l’Esprit” vous dira que l’enseignement de Jésus est tout simple. Mais dès qu’il a été baptisé du Saint-Esprit, il découvre que “les nuages et l’obscurité l’environnent”. Nous voulons pénétrer plus profondément dans l’enseignement de Jésus, mais ne pouvons rien comprendre sans la lumière intérieure de l’Esprit de Dieu, Si nous ne nous sentons pas contraints de nous dépouiller de nos habitudes religieuses- comme Moïse dut ôter ses souliers devant le buisson ardent- si nous nous approchons encore de Dieu avec une familiarité indiscrète, demandons-nous si nous nous sommes jamais tenus en sa présence. Ceux qui parlent avec désinvolture de leurs expériences religieuses n’ont jamais compris ce qu’est la présence de Jésus-Christ. Après avoir connu une joie et une libération merveilleuses en découvrant ce que Jésus fait, on pénètre dans d’épaisses ténèbres en réalisant ce qu’Il est.

“Les paroles que je vous dis (Jésus parle au présent) sont esprit et vie”, La Bible n’est pour nous qu’un amas de paroles- nuages et obscurité – jusqu’à ce que soudain les mots deviennent esprit et vie, parce que Jésus les révèle, à chacun en particulier. C’est ainsi que Dieu nous parle, non par des visions ou des rêves, mais simplement par des mots qui nous conduisent à Lui.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !