24 Juillet

Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Matthieu 5, v. 20

Ce qui caractérise le vrai chrétien, ce n’est pas tant la bonté de ses actes que la bonté de ses intentions; la grâce surnaturelle de Dieu l’a transformé. la seule chose qui soit supérieure à une bonne action, est une nature bonne. Jésus déclare: ” Si tu es mon disciple, ce n’est pas seulement ta conduite qui doit être bonne, mais tes intentions, tes rêves, les moindres recoins de ton être. ” Tu dois avoir des intentions si pures que le Tout-Puissant n ‘y trouve rien à reprendre. Oui peut se tenir dans la lumière éternelle de Dieu, sans que Dieu trouve en lui rien à reprendre ? le Fils de Dieu, lui seul. Et Jésus-Christ proclame que, par sa Rédemption, il peut mettre dans le cœur de tout homme ses propres dispositions, et le rendre aussi pur et simple qu’un petit enfant. la pureté que Dieu réclame est impossible à réaliser, à moins que mon être intérieur ne soit régénéré par Jésus.

Personne ne peut se rendre pur en obéissant à des lois. Jésus-Christ ne nous donne pas des règles et des ordonnances ; ses enseignements sont des vérités qui ne peuvent être mises en pratique que grâce aux dispositions qu’il met en nous. le grand miracle du salut de Jésus-Christ est qu’il triomphe de l’hérédité! le chrétien reste un homme, mais son ressort est changé.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !