9 Juillet

Josué dit au peuple: “Vous ne pourrez pas servir l’Éternel.” Josué 24, v. 19

Avez-vous encore la moindre confiance en quoi que ce soit au monde, en dehors de Dieu ? En n’importe quelle qualité naturelle, n’importe quel concours de circonstances ? Devant ce devoir nouveau, que Dieu vous révèle, comptez-vous sur vous-même, à un degré quelconque ? C’est pour le savoir que Dieu vous met à l’épreuve. Vous avez raison de dire: Il Je ne peux pas avoir une vie sainte ” ; mais vous pouvez décider de laisser Jésus vous rendre saint. ” Vous ne pourrez pas servir l’Éternel “, mais vous pouvez vous abandonner au Seigneur pour que sa toute-puissance agisse en vous. Votre communion avec Dieu est-elle sans ombres, pour qu’Il puisse manifester en vous sa vie merveilleuse ?

Le peuple répondit à Josué: ” Non, c’est l’Éternel que nous voulons servir. ” Ce n’est pas une décision prise à la légère, mais un engagement raisonné. ” Mais il n’est pas possible, dites-vous, que Dieu m’ait appelé à cette tâche ; je suis trop indigne, ce ne peut pas être moi! ” C’est pourtant bien vous, et plus vous serez faible et misérable, mieux cela vaudra. Tant qu’on se fie en n’importe quoi d’autre, on ne peut pas dire réellement: ” C’est l’Éternel que je veux servir. ”

Nous disons: ” Ah! Si seulement je pouvais vraiment croire. ” Mais en réalité la question est: ” Si tu voulais croire. ” Il n’est pas étonnant que Jésus-Christ insiste tant sur le péché d’incrédulité. ” Il ne put pas faire là beaucoup de miracles, à cause de leur incrédulité. ” Si nous croyions vraiment que Dieu peut faire ce qu’il promet, à quelle transformation ne pourrions-nous pas nous attendre! Est-ce que ma foi est assez hardie pour accepter et croire les promesses de Dieu ?

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !