17 Avril

Dès que Simon Pierre eut entendu que c’était le Seigneur, il mit sa tunique… et se jeta dans l’eau. Jean 21;7

Avez-vous jamais connu cette, expérience, d’une crise où l’on se jette à l’eau, spirituellement; où l’on prend la résolution irrévocable de tout abandonner, sans songer à rien d’autre, sans rien garder pour soi? C’est une crise de la volonté intérieure. Vous avez pu bien des fois en approcher par des abandons extérieurs, mais tout cela ne compte pour rien. L’abandon véritable est une crise profonde qui est tout intérieure. On peut renoncer à des biens extérieurs, alors que ce renoncement prouve tout simplement notre esclavage intérieur.

Avez-vous résolument abandonné votre volonté à Jésus-Christ? Il s’agit là d’un acte de volonté, non pas d’une émotion passagère. L’émotion n’est qu’une manifestation évanescente de votre abandon. Si elle vient la première, l’abandon ne se fera jamais. Ne demandez pas à Dieu en quoi consiste votre abandon, mais renoncez carrément à vous-même, là où vous êtes.

Quand vous entendez ta voix de Jésus-Christ sur les flots de la mer démontée, envoyez promener vos croyances, vos préjugés, votre responsabilité, mais cramponnez-vous à Lui.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !