17 Mars

C’est pourquoi je fais tout… pour être par Lui agréé. II Corinthiens 5;9

C’est par un effort intense que nous avons à maintenir toujours en première ligne notre ambition dominante, à ne jamais perdre de vue notre haut idéal, à n’avoir enfin l’ambition ni de gagner des âmes, ni de fonder des Églises, ni de susciter des réveils, mais la seule ambition d’être agréé par Jésus. Ce qui nous amène à la banqueroute, ce n’est pas tant les lacunes de notre vie religieuse que le manque d’efforts pour tendre toujours droit au but. Une fois par semaine au moins, faites votre inventaire, voyez où vous en êtes; et s’il peut vous agréer. Paul est comme un musicien qui ne s’inquiète pas de ce que pense l’auditoire, mais qui regarde au chef d’orchestre pour voir si celui-ci l’approuve.

Si notre ambition n’est pas rigoureusement celle-là: chercher l’approbation de Dieu, nous risquons d’être en fin de compte des réprouvés. Apprenez à voir clairement où tend votre ambition, et vous comprendrez pourquoi il est tellement indispensable de se placer toujours en présence de Jésus-Christ. Je tiens mon corps assujetti, dit Paul, de peur qu’il ne se précipite dans un mauvais chemin.

Il me faut apprendre à tout subordonner en moi à cette ambition dominante. Ce que je puis avoir, aux yeux de Dieu, de valeur parmi les hommes, dépend de ce que vaut ma vie intérieure et cachée. Mon ambition est-elle d’être agréé par Lui, ou bien, si noble soit-elle, est-elle inférieure à cet idéal ?

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !