23 Janvier

Nos visages découverts reflètent comme un miroir la gloire du Seigneur; nous sommes transformés en son image; par l’action de l’Esprit, sa gloire devient la nôtre. II Corinthiens 3;18

Le caractère le plus frappant d’un véritable chrétien, c’est cette ouverture, cette franchise absolue à l’égard de Dieu, qui font de sa vie un miroir, où d’autres peuvent discerner Dieu. L’Esprit qui est en nous nous transforme, et notre regard devient un reflet. On reconnaît aisément celui qui a contemplé Dieu; on sent qu’il est l’image de son Seigneur. Méfiez-vous de tout ce qui peut ternir votre miroir intérieur: c’est généralement quelque chose qui paraît bon, mais de cette bonté qui n’est pas la meilleure.

Pour vous comme pour moi, le secret du bonheur, c’est ce regard central, toujours tourné vers Dieu. Que tout le reste s’efface devant cette unique préoccupation: travail, vêtement, nourriture, tout au monde. La poussée de tout ce qui nous harcèle tend sans cesse à étouffer notre élan vers Dieu. Il nous faut lutter pour maintenir sur tous les points nos positions spirituelles. Que tout le reste s’arrange comme il pourra, que les gens disent tout ce qu’ils voudront, ce qui importe, c’est que rien n’obscurcisse en nous la vie cachée avec le Christ en Dieu. Ne vous laissez jamais bousculer hors de cette communion, souvent si ondoyante, et qui ne devrait jamais l’être. La tâche peut-être la plus ardue pour un chrétien, c’est de refléter comme un miroir la gloire du Seigneur.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !