6 Septembre

Des fleuves d’eau vive. – Jean 7, 38.

Les eaux d’un fleuve parviennent en des régions si lointaines que ceux qui habitent à sa source n’en ont jamais entendu parler. Jésus nous dit que si nous croyons en lui, si petits que nous soyons, il nous donnera le pouvoir de répandre la vie de l’âme jusqu’aux extrémités de la terre. Ce n’est certes pas nous qui produisons le fleuve ou qui en dirigeons le cours. “L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez…” Dieu permet bien rarement à une âme de se rendre compte à quel point elle fait du bien aux autres.

Un fleuve ne se laisse jamais arrêter, il triomphe de tous les obstacles. Tant qu’il le peut, il poursuit régulièrement son large cours. Survient une barrière: il suspend son cours un peu de temps, mais bientôt il a trouvé moyen de tourner l’obstacle. Quelquefois il disparaît aux yeux, s’engouffre sous terre, et reparaît après plusieurs kilomètres, plus large et plus majestueux que jamais. II y a autour de vous des vies dont Dieu se sert, mais la vôtre semble arrêtée par un obstacle, et tout à fait inutile. Fixez vos regards sur Celui qui est la source de votre vie. Dieu vous fera contourner l’obstacle ou l’enlèvera de votre route. Le fleuve de l’Esprit triomphe de tous les obstacles. Ne tenez pas vos yeux fixés sur la difficulté qui vous arrête. Mais regardez à la source, et le fleuve continuera de couler, sans se préoccuper d’aucun obstacle, Mais que rien ne vous sépare de Jésus-Christ, la Source suprême. Que rien n’intervienne entre vous et lui.

Quelle chose admirable qu’il puisse sortir de nos faibles petites âmes des fleuves abondants d’eau vive! Dieu nous révèle des vérités merveilleuses, et chacune d’elles nous indique mieux et la puissance et la fécondité de ces fleuves de vie. Croyez en Jésus, et Dieu mettra en vous, pour les répandre sur les autres, les inépuisables richesses de sa grâce.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !