6 Octobre

Lorsqu’il plut à Dieu… de révéler en moi son Fils… Galates 1, v. 15-16

Si Jésus-Christ entreprend de me régénérer, quels problèmes a-t-il à affronter ? Une hérédité dont je ne suis pas responsable m’accable. Je ne suis pas saint, ni près de l’être. SI tout ce que Jésus-Christ peut faire est de me dire que je dois être saint, son enseignement me jette dans le désespoir. Mais si Jésus-Christ est un Régénérateur, s’il peut substituer à mon hérédité sa sainteté, alors je comprends mieux à quoi il veut aboutir, lorsqu’il me dit que je dois être saint. Grâce à la Rédemption, Jésus-Christ peut mettre en chacun de nous ses propres dispositions, et ses exigences supposent toujours qu’il donne ce qu’il ordonne. Ce que je dois faire de mon côté, c’est d’accepter la condamnation du péché prononcée par Dieu sur la croix de Jésus-Christ.

le Nouveau Testament nous enseigne qu’à un homme saisi par le sentiment de son indigence profonde, Dieu donne le Saint-Esprit. Alors son propre esprit est transformé par l’Esprit du Fils de Dieu, Il jusqu’à ce que le Christ soit formé en vous “. le grand miracle de la Rédemption, c’est que Dieu peut mettre en moi une tendance nouvelle, qui me rend capable de vivre une vie totalement nouvelle. Quand je sens enfin pleinement mon indigence, Jésus proclame: ” Tu es heureux. ” Mais il faut d’abord que j’en vienne là. Dieu ne peut pas mettre en moi, qui suis un être moralement responsable, les dispositions qui étaient en Jésus-Christ, si je n’en éprouve pas le besoin.

De même que la tendance au péché est entrée par un homme dans la race humaine, de même le Saint-Esprit est entré en nous par un autre Homme. la Rédemption signifie qu’à l’hérédité du péché, Jésus-Christ substitue une hérédité nouvelle, sans tache: le Saint-Esprit.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !