8 Novembre

L’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables. Romains 8, v. 26

Nous sommes conscients que c’est le Saint-Esprit qui nous incite à prier, mais nous ne nous rendons pas toujours compte que le Saint-Esprit lui-même prie en nous, exprimant ce que nous ne savons exprimer. Lorsque nous sommes nés de nouveau, nés de Dieu, et habités par l’Esprit, il formule à notre place l’inexprimable.

Le Saint-Esprit intercède en nous en faveur des enfants de Dieu, en accord avec sa volonté. Dieu sonde notre cœur, non pour y lire nos prières conscientes, mais pour y trouver la prière de l’Esprit Saint.

L’Esprit de Dieu se sert de l’esprit du croyant comme d’un sanctuaire dans lequel il offre à Dieu son intercession ” Votre corps est le Temple du Saint-Esprit “. Quand Jésus purifia le Temple, ” il ne laissa personne transporter un objet quelconque à travers le parvis “, (Marc 1 O, v. 16). L’Esprit de Dieu ne vous permet pas de vous servir de votre corps à votre convenance. Jésus a chassé sans pitié tous ceux qui vendaient et achetaient dans le Temple, en disant: ” Il est écrit: Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. ”

Nous sommes-nous rendus compte que notre corps est le Temple du Saint-Esprit ? Si oui, nous devons veiller à le garder pur et sans tache, pour lui. Nous devons nous souvenir que notre pensée consciente, bien qu’elle ne soit qu’une toute petite partie de nous-mêmes, doit être un sanctuaire pour le Saint-Esprit. Il veillera lui-même sur notre subconscient, mais c’est à nous de veiller sur tout ce qui est conscient en nous, nous en sommes responsables.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !