27 Octobre

Allez, faites de toutes les nations des disciples. Matthieu 28, v. 19

Jésus n’a pas dit: ” Allez sauver des âmes ! ” Car le salut n’est accompli que par Dieu. – Il a dit: “Allez, faites de toutes les nations des disciples”, et pour cela il faut être disciple soi-même. Lorsque les disciples revinrent de leur première tournée missionnaire, ils étaient remplis de joie parce que les démons leur étaient soumis, mais Jésus leur dit : ” Ne vous réjouissez pas d’avoir eu du succès dans votre service; le grand secret de la joie, c’est la communion avec Moi. ” Le missionnaire doit avant tout rester fidèle à l’appel qu’il a reçu de Dieu, et n’avoir d’autre but que d’amener des hommes et des femmes à devenir disciples de Jésus. Il y a une passion des âmes qui ne vient pas de Dieu, mais du désir de convertir les gens à nos idées.

Ce qui peut compromettre le ministère du missionnaire, ce n’est pas que les gens refusent le salut, que les rétrogrades soient difficiles à ramener, ce n’est pas qu’il se heurte à l’indifférence générale, mais bien que sa propre communion avec Jésus-Christ se relâche. ” Croyez-vous que je puisse faire cela ? ” Jésus nous pose cette question pénétrante. Nous la retrouvons devant chacune de nos difficultés.

Le seul grand défi est celui-ci : ” Est-ce que je connais véritablement mon Seigneur ressuscité ? Est-ce que je connais la puissance de son Esprit en moi ? Suis-je assez sage aux yeux de Dieu , assez fou aux yeux des hommes, pour m’appuyer sur ce que Jésus a dit ? Ou bien est-ce que j’abandonne le terrain surnaturel d’une confiance absolue en Jésus-Christ ? Si j’adopte quelqu’autre méthode, j’abandonne par là-même celle établie par le Seigneur: ” Tout pouvoir m’a été donné… c’est pourquoi, allez… ! ”

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !