4 Décembre

“A celui qui vaincra…” Apocalypse 2, v. 7

Toute vie suppose un combat; c’est un fait, que ce soit dans le domaine de la grâce ou de la nature, qu’il s’agisse de la vie du corps, de la vie mentale, de la vie morale ou spirituelle. La santé est un équilibre entre notre organisme et le monde environnant. Elle se maintient si notre vitalité est suffisante pour résister aux attaques extérieures – qui toutes sont capables de nous détruire. Les éléments qui me soutiennent et me renouvellent tant que je suis en vie, désagrègent mon organisme dès ma mort. Si j’ai une vitalité suffisante, je garde cet équilibre qu’est la santé. Il en est de même pour la santé mentale. Si je veux avoir une santé mentale vigoureuse, je dois lutter, et il en résulte cet équilibre qui s’appelle une pensée saine.

C’est également vrai dans le domaine moral, car il y a en moi antagonisme entre le bien et le mal. La victoire sur le mal et la pratique du bien dépendent de ma vigueur morale. Dès que je lutte, le bien l’emporte. Personne n’est vertueux malgré lui; la vertu s’acquiert.

C’est le même phénomène dans le domaine spirituel. Jésus a dit: “Vous aurez des tribulations dans le monde”, cela veut dire que toutes les forces contraires à la vie spirituelle seront dressées contre vous, mais: “Prenez courage, j’ai vaincu le monde.” Je dois apprendre à conquérir tout ce qui s’oppose à la croissance spirituelle pour parvenir ainsi à cet équilibre qui s’appelle la sainteté; alors le combat lui-même devient joie. La sainteté est l’équilibre entre mes dispositions naturelles et la loi de Dieu manifestée en Jésus-Christ.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !