31 Décembre

Le Dieu d’Israël fermera votre marche. Esaïe 52, v. 12

Sécurité à l’égard du passé: “Dieu ramène ce qui est passé” (Ecclésiaste 3, v. 15). A la fin de l’année, nous aimons regarder avec ardeur vers l’avenir , vers toutes les grâces que Dieu nous réserve, et cependant l’anxiété est prompte à reparaître quand nous évoquons le passé. Notre joie présente peut être assombrie par le souvenir de nos péchés et de nos erreurs d’autrefois. Mais Dieu est aussi le Dieu du passé, et s’il permet que nous nous en souvenions, c’est pour en tirer quelque leçon pour nous prémunir contre une fausse sécurité dans le présent.

Sécurité pour demain: “Car l’Éternel ira devant vous.” Dieu nous assure qu’il nous garde mieux que nous pourrions le faire nous-mêmes. Il veillera à ce que nous ne tombions pas dans un piège car il est notre protecteur. La main de Dieu va jusque dans le passé, pour décharger notre conscience et nous libérer de toute inquiétude.

Sécurité pour aujourd’hui: “Ne sortez pas avec précipitation.” En entrant dans l’année nouvelle, ne nous précipitons pas pour jouir de l’avenir avec insouciance et légèreté. Avançons plutôt avec cette calme confiance que le Dieu d’Israël marche devant nous! Sans doute, il y a dans notre passé des choses irréparables, des occasions perdues que nous ne retrouverons jamais. Mais Dieu peut transformer notre tristesse négative en réflexion constructive pour l’avenir. Laissons dormir le passé, mais qu’il dorme dans les bras de Christ !

Laissez aux mains de Dieu le souci de l’irréparable passé et avancez avec lui vers l’irrésistible avenir.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !