5 Juillet

Recommande ton sort à l’Éternel, mets en lui ta confiance, Et il agira. Psaume 37, v. 5

Ne faites pas de projets sans Dieu !

Il semble que Dieu se plaise à renverser les projets que nous avons formés sans le consulter. Nous nous plaçons nous-mêmes dans des conditions que Dieu n’avait pas choisies, et soudain nous nous apercevons que nous avions tiré nos plans sans tenir compte de lui. Nous ne l’avons pas laissé intervenir comme une réalité vivante. La seule manière d’être garanti contre les soucis, c’est de faire intervenir Dieu, dans tous nos calculs, comme le facteur dominant.

Si dans notre vie religieuse, nous avons l’habitude de donner à Dieu la première place, nous sommes enclins à penser que ce serait lui manquer de respect que de lui accorder la première place dans les détails de notre vie pratique. Si nous nous imaginons que nous devons prendre nos airs du dimanche pour nous approcher de Dieu, nous ne viendrons jamais à Lui. Il faut nous présenter à lui tels que nous sommes.

Ne faites pas non plus entrer le mal dans vos calculs. Dieu nous demanderait-il donc de ne tenir aucun compte du mal ? ” La charité… ne soupçonne pas le mal. ” L’amour n’ignore pas l’existence du mal, mais il n’entre pas dans ses calculs. Si nous sommes sans Dieu, alors il nous faut compter avec la puissance du mal; il conditionne nos calculs, et tous nos raisonnements sont construits en fonction de cette puissance.

Ne faites pas vos projets en vous attendant à de mauvais jours. On ne peut pas être pessimiste si on se confie en Jésus-Christ. Jésus a dit: ” Que votre cœur ne se trouble pas. ” Dieu nous ordonne aussi de ne pas nous faire de soucis. Ressaisissez-vous, cent fois par jour s’il le faut, jusqu’à ce que vous ayez pris l’habitude de donner à Dieu la priorité, au centre de tous vos projets.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !