24 Septembre

Supposons que tu viennes déposer ton offrande à l’autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel; va premièrement te réconcilier avec ton frère et alors seulement reviens présenter ton offrande. Matthieu 5, 23.-24.

Nous aimons à nous représenter par l’imagination que nous sommes tout prêts, tout équipés pour le travail de Dieu; en réalité la préparation est elle-même un travail assidu et prolongé, mais indispensable. Il faut se préparer, et se préparer encore.

Un jeune chrétien est ardent à venir présenter à Dieu l’offrande de son héroïsme, de son sacrifice. Cet enthousiasme naturel est ce qui attire le plus les jeunes à Jésus-Christ. Jésus veut mesurer la valeur de cet enthousiasme. “Laisse là ton offrande; va premièrement te réconcilier avec ton frère.” Pour nous préparer comme il faut, il est nécessaire que nous laissions l’Esprit de Dieu scruter nos sentiments les plus secrets. L’héroïsme ne suffit pas; il faut purifier nos cœurs de tout ce que nous cachions à Dieu. Il ne suffit pas de reconnaître vos péchés, il faut les confesser et les réparer. Êtes-vous prêt à obéir à votre Maître, .quelle que soit l’humiliation de votre amour-propre?

Dès que vous apercevez en vous le moindre péché, n’hésitez pas à le mettre au jour. Puisque l’Esprit de Dieu vous l’a signalé, il vaut la peine d’y porter remède. Vous vous attendiez à quelque grand sacrifice. Dieu vous indique une toute petite chose que vous devez abandonner; mais cela suppose quand même que vous devez jeter par terre la citadelle de votre égoïsme, de votre prétendu droit sur vous-même. Il le faut. Dieu l’exige.

Classé sous : Pensées

Vous aimez cette pensée ? Inscrivez-vous à notre fil RSS pour recevoir les prochaines !